Apprentis d'Auteuil

Daniel Brottier

Lycées agricole et hôtelier, internat, pôle d'insertion et MECS

Les établissements Daniel Brottier

regroupent un lycée professionnel hôtelier, un lycée professionnel agricole et un Pôle d’Insertion de l’Enseignement Catholique. Les élèves peuvent être accueillis sur l’Internat Éducatif et Scolaire ou sur la Maison d’Enfants à Caractère Social.

Le pied à l’étrier

Le lycée agricole Daniel Brottier (Bouaye) propose une formation élevage équin – valorisation du cheval. Zoom sur une filière qui attire des jeunes gens passionnés.

écuries brottierCet après-midi, Joanna, Charline, Mélina, Jérémy et leurs camarades de première année de CAPA sont rassemblés dans la sellerie pour écouter les consignes de Stéphane Burgaud, leur professeur technique de pratique équestre. « Vous allez sortir les poulains Harley et Galion. Ensuite, vous irez chercher les chevaux sur les paddocks. Vous avez tous vos cottes, vos chaussures de sécurité et vos gants ? Joanna tu vas prendre Stewball. Qui prend Ulysse, qui prend Blanchette ? » Les élèves s’attribuent les chevaux, parlementent : « Monsieur, pour Ulysse, il vaut mieux être deux … »

 

Outre un CAPA horticulture entretien des espaces, une 4ème, une 3ème et un DIMA (dispositif d’initiation aux métiers de l’alternance), le lycée agricole Daniel Brottier propose à Bouaye  ce CAPA élevage équin, valorisation du cheval préparé en deux ans. « Il attire chez nous des jeunes passionnés. Cette formation a également pour certains une vertu réparatrice, en raison des soucis scolaires et/ou familiaux qu’il traversent, précise Bruno Pivotti, le directeur. Elle leur remet le pied à l’étrier – sans mauvais jeu de mots- et ils peuvent ainsi rebondir sur un projet personnel. »

 

lpa brottierOutre les cours théoriques et les 14 semaines de stage en entreprise réparties sur deux ans, l’enseignement comprend des cours pratiques sur le soin l’entretien et l’élevage, la nouveauté de cette année. Un attrait supplémentaire pour les jeunes qui peuvent suivre les étapes de la reproduction par insémination, l’arrivée des poulains, leur éducation, jusqu’à  leur mise en vente.

« Les élèves passent plus de temps à côté que sur un cheval, précise Bruno Pivotti. Cependant, nous leur proposons des cours d’équitation, ce qui renforce leur motivation. »

De retour des paddocks avec leurs chevaux, les jeunes se dirigent vers les écuries. Charline, 15 ans, explique : « Comme tout le monde ici, j’adore les chevaux et ce que je fais, car on s’en occupe tout le temps. » Jérémy 16 ans, enchaîne : « Je suis passionné par le monde animal, et je voudrais travailler dans ce secteur. Peut-être comme soigneur animalier dans les zoos. »

Une fois leur CAPA obtenu, les jeunes cherchent un travail – le plus souvent de palfrenier soigneur – ou se réorientent. 40 % d’entre eux poursuivent par un bac professionnel, ce qui leur permet de devenir moniteur en centre équestre, par exemple. « Notre projet, résume Stéphane Burgaud, c’est de faire grandir chacun en confiance, grâce au cheval, qui est un formidable élément médiateur. »

 

 

Boutique éphémère Le Cap

CapDans le cadre du réseau de mobilisation, une boutique éphémère va voir le jour du 11 au 22 décembre 2017 dans une ancienne boucherie au 30, rue Félix Faure à Rezé.

Chaque établissement du réseau aura des créneaux pour proposer ses ateliers.
Le dispositif Le Cap de la Maison Daniel Brottier sera présent les :
  • Lundi 11 de 14h à 16h : confection de boules de noël + création de bougeoirs
  • Vendredi 15 de 9h30 à 11h30 : Atelier musical + création de bougeoirs
  • Mardi 19 de 9h30 à 11h30 : création de bougeoirs + bien-être (massage réalisé par les jeunes)
  • Mercredi 20 de 14h à 16h : Atelier musical + création de bougeoirs + confection de boules de noël.
N’hésitez pas à venir partager un moment convivial autour d’un café, thé et de gâteaux confectionnés par les jeunes.

Des projets à la pelle

horticulture LPA brottierCette année, le LPA a ouvert une filière CAPA Horticulture / Entretien des espaces.

Nous avons donc mis en place un jardin maraîcher composé d’une surface de culture en pleine terre et de deux tunnels maraîchers de 300 m² chacun.
Le montage des serres et la mise en place des buttes ont été réalisées par des élèves de 4ème et de 3ème professionnelles ainsi que ceux de la section CAPA Horticulture.
Nous venons également de planter une haie bocagère de 50 mètres de long, composée de 72 arbres parmi lesquels le chêne sessile, le houx, l’érable champêtre, le noisetier, etc. Cette haie a été mise en place pendant une semaine de stage collectif par les élèves de CAPA avec la collaboration de la Chambre d’Agriculture et de la MSA (sécurité sociale agricole). Nous avons de nombreux projets, notamment celui d’installer un potager en agroforesterie qui contiendra également des arbres fruitiers.
L’intégralité du jardin que nous avons mis en place est cultivée en agriculture biologique (ce mode de production a été validé par un organisme certificateur ce mois-ci).
Nous organisons au LPA des ventes de légumes biologiques les vendredis midi (pour le personnel et les parents d’élèves), en fonction des légumes disponibles.

9 ème édition de la « Semaine de la réussite »

affiche-reussite-2Du 27 novembre au 1er décembre 2017, Apprentis d’Auteuil fêtera les petites et grandes réussites des jeunes accueillis dans ses établissements.

Objectif : mettre en avant les talents, pour leur (re)donner confiance en eux et envie d’avancer !

Lancée en 2009, la « Semaine de la réussite » récompense tous les succès: obtention d’un diplôme ou d’un stage, illustration dans une activité artistique ou sportive, franchissement d’une étape, participation à un chantier de solidarité internationale…

Objectif : saluer les talents et efforts des jeunes accueillis, pour qu’ils (re)prennent confiance en leurs capacités et envie d’aller de l’avant.

Un enjeu particulièrement important pour ces jeunes confrontés à des difficultés familiales ou sociales, des situations d’échec scolaire ou d’insertion…
Les jeunes sélectionnés par les établissements recevront un «certificat de réussite d’Apprentis d’Auteuil» en présence des équipes éducatives et pédagogiques qui les ont encouragés et accompagnés toute l’année lors d’une cérémonie à laquelle les familles, la communauté éducative et tous les partenaires d’Apprentis d’Auteuil sont conviés. Ce temps fort permet à chacun, enfant, adolescent, jeune adulte, parent, accompagnateur,de prendre la mesure du chemin parcouru et de célébrer ses avancées et découvrir les talents récompensés.
Plus de 100 cérémonies récompenseront les jeunes accueillis par Apprentis d’Auteuil, à travers toute la France, métropolitaine et outremer.
Cette initiative fait également écho au fort taux de réussite aux examens obtenu par ces jeunes dont la grande majorité a pourtant rencontré des difficultés scolaires. En 2017, plus de 80% des jeunes présentés aux examens de l’Éducation nationale ou du ministère de l’Agriculture ont obtenu leur diplôme (brevet, bac général et autres examens professionnels du 2nd degré).

Un prix spécial « penser et agir ensemble »

Engagé depuis quelques années dans une transformation profonde, Apprentis d’Auteuil associe toujours plus étroitement les jeunes et les familles aux propositions et aux réalisations qui les concernent. C’est le « penser et agir ensemble ». En 2017, un prix spécial du même nom sera ainsi remis pour saluer des groupes ayant mis en œuvre, au sein des établissements, un projet élaboré et construit à plusieurs mains.
Jeudi 30 novembre, à 16h45, à Bouaye (44), organisée par le lycée professionnel agricole Daniel Brottier  (1 Allée Daniel Brottier, Bouaye).
Jeudi 30 novembre, à 18h, à Bouguenais-les-Couëts (44), organisée par le lycée professionnel hôtelier Daniel Brottier (Chemin du Couvent, Bouguenais-les-Couëts).